AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
bienvenue sur END OF THE BEGINNING!
beaucoup de postes vacants sont libres, venez les consulter ici !
nous rappelons aux membres que le recensement se refera via les fiches de présentations. si cette dernière n'est pas repostée dans la semaine, votre compte se verra supprimé. merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 ❝playing with destiny ▬ anne & soren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
SCREAM PLEASE,

i'm the boss here.



ϟ messages : 94
ϟ expérience : 135
ϟ date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: ❝playing with destiny ▬ anne & soren.   Mer 5 Oct - 14:18

playing with destiny



Citation :
Il faisait froid, cette nuit-là. Presque aussi froid qu'une nuit de décembre, il faut dire. Le pays s'était couvert d'un voile glacé qui emportait les miséreux et explosait la note de chauffage aux plus chanceux. Une vie pleine d'injustice où rien n'était équitable. Une vie comme Dieu l'avait faite. Lui qui vous fait avancer dans cette rue un peu trop sombre, tel une marionnette. Vous marchez, toujours un peu plus vite ; quelqu'un vous suit, peut être. Votre corps tremble, et un sentiment inquiétant vous envahit. Un sentiment désagréable, qui vous fait presque perdre la raison. Vous trébuchez, avant de regarder derrière vous. Personne, pas un chat. Cependant, ce sentiment vous suit encore. Ce n'est qu'au coin de la rue que vous entendez un cri de désespoir, et des pas qui s'approchent dangereusement...

Spoiler:
 


Dernière édition par playing god le Ven 14 Oct - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endof-beginning.1fr1.net

SCREAM PLEASE,
Invité

Invité




MessageSujet: Re: ❝playing with destiny ▬ anne & soren.   Jeu 6 Oct - 16:06

    Bonnet enfoncé jusqu'aux sourcils, et buée qui s'échappait de ses lèvres maîtrisant mal le claquement de dent dut au froid persistant, Anne avançait bien décidé à rentrer à son motel. Elle détestait l'hiver. Elle avait envie de fumer, mais l'idée de sortir ses mains de ses poches lui était intolérable. Le sol était rendu brillant par le gel que ses doc marteens faisaient crisser. Elle avait rarement eut autant hâte de retrouver un motel. Cette foutue ville aurait sa peau, accueillis par un vampire qui faisait de l'esbroufe, elle avait suivis une piste pour en débusquer un nid, mais l'endroit était déserté, ou alors on l'avait induit en erreur. En bref elle rentrait bredouille et ça l'agaçait. Elle ne rêvait plus que d'une douche brulante et d'un repas chaud. Après cette affaire elle irait faire un tour à la frontière du Mexique, chasser les démons au soleil, elle avait besoin de températures plus élevés.

    Elle bifurqua dans une rue, Anne était pratiquement certaine que ça la ferait rentrer plus rapidement. Les rues de cette ville se ressemblaient toutes. Elle bifurqua une nouvelle fois, la ruelle était sombre, tortueuse, un endroit parfait pour un piège. Son regard parcouru les recoin sombre, il ne semblait pas y avoir âme qui vive. Elle se morigéna, depuis quand s'inquiétait elle ? Un pas après un autre elle parcouru la moitié du chemin, elle voyait enfin l'autre côté, et elle se rendit compte que ce chemin ne rejoignait pas la grand rue, mais une rue attenante. Foutue ville. Un frisson remonta le long de sa colonne, mais il n'était pas dû au froid, l'ambiance la mettait mal à l'aise, l'impression d'être épié, l'impression qu'on allait lui tomber dessus à tout moment. Elle resserra dans sa main droite la poignée de gros sel qui ne quittait jamais la poche de son manteau, dans la gauche l'ampoule d'eau bénite.

    Elle accéléra le pas, tendue comme arc, prête à bondir au moindre mouvement. Une boule au creux du ventre, elle ne comprenait pas d'où venait cette panique irrationnelle, elle n'avait jamais été particulièrement sujette aux angoisses. Du moins pas sans raison. Elle jeta un coup d'œil derrière elle et ne vit pas la plaque de verglas, à peine eut elle posé le pied dessus que celle-ci encore trop mince céda, et la déséquilibra assez pour qu'elle chute en arrière, elle eut le réflexe d'amortir sa chute avec ses mains, ses mitaines qui évitant de blesser ses paumes. Elle jura entre ses dents, le sel s'était répandu au sol. Il n'y avait personne dans cette rue ! Personne ! Elle devait se raisonner, elle se redressa, passant ses mains sur sa veste pour en ôter le givre.

    Bien décider à quitter cette rue, mais refusant de céder à cette panique irrationnelle elle inspira un bon coup, mais à peine eut elle fait un pas qu'un cri retenti. Un cri désespéré qui la glaça, bon cette fois ça ne pouvait plus durer, puis d'abord lointain, l'écho de pas, des pas qui se rapprochaient dangereusement, le sentiment qui l'envahit d'abord c'est le besoin de fuir de courir à en perdre haleine. Sauf que son ego ne se relèverait pas d'une telle fuite. Elle fit volte face et palis.

    « Merde... »
Revenir en haut Aller en bas
 

❝playing with destiny ▬ anne & soren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ҳ end of the beginning. :: ► Santa Mondega ◄ :: Rues & Ruelles-